Rayonner

Je veux qu’on ait le droit d’être nous. Notre nous collectif, c’est notre culture, notre langue. Notre industrie artistique ne peut pas se battre à armes égales contre les géants comme Netflix, qui ne paye pas ses taxes comme tout le monde. Ils doivent être morts de rire, chez Netflix. Ces 150 millions $ par année qui nous échappent, je veux les récupérer et faire rayonner nos talents d’ici. On a aussi beaucoup de talent pour produire de bons fromages, ici : ces artisans qui font face au marché européen, ne les oublions pas.