facebook

Environnement

Des actions pour l’environnent : ça presse!

Les changements climatiques représentent la plus grande menace de notre époque. Malgré les paroles en l’air et les promesses vides, force est de constater que le gouvernement du Canada n’a pas le courage de prendre des actions musclées en faveur de la protection de l’environnement. Il est pourtant urgent d’en faire plus. Le gouvernement doit entre autres :

  • Accepter le projet de loi de ma collègue Kristina Michaud pour forcer le Canada à respecter ses engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat
  • Sortir le Canada de sa dépendance au pétrole sale de l’Ouest
  • Accorder au Québec un droit de veto pour les projets pétroliers sur son territoire

L’environnement doit être une vraie priorité tant mondialement que localement. Vous pouvez compter sur moi pour appuyer les organismes locaux actifs sur la question tout en continuant de talonner le gouvernement. Le changement est urgent.

En savoir plus

Le défi de notre temps

Les changements climatiques représentent la plus grande menace de notre époque. Parmi les températures enregistrées depuis 140 ans, 19 des 20 années les plus chaudes ont eu lieu depuis 2000. Le constat scientifique est clair : le réchauffement climatique est réel et est surtout causé par l’activité humaine.

Le dérèglement climatique, auquel s’ajoute la destruction des habitats naturels, menace la biodiversité. Déjà, des espèces entières disparaissent à un rythme jamais vu dans l’histoire de la planète. Si rien n’est fait, on peut s’attendre à davantage de catastrophes naturelles causées par le climat, davantage de conflits pour les ressources restantes et davantage de réfugiés climatiques.

Le gouvernement du Canada doit faire mieux, maintenant.

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut faire une différence. Il faut agir maintenant, pendant qu’il en est encore temps, pour léguer à nos enfants et nos petits-enfants une planète où il fait bon vivre.

D’abord, les gouvernements doivent respecter leurs engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le Climat. Ma collègue du Bloc Québécois, Kristina Michaud, a d’ailleurs déposé un projet de loi pour obliger le gouvernement à respecter ces cibles de réduction des gaz à effets de serre. Malheureusement, les libéraux et les conservateurs ont voté contre. C’est inacceptable. (Respecter ses propres cibles est pourtant le minimum!) Les belles paroles ne suffisent plus, ça prend des gestes concrets!

Au Bloc Québécois, nous sommes en faveur de mesures climatiques ambitieuses. Évidemment, le Canada doit sortir de sa dépendance au pétrole sale de l’Ouest. L’exploitation des sables bitumineux, ce n’est pas un projet du 21e siècle. Ensuite, il est impératif de donner au Québec un droit de veto pour les projets pétroliers sur son territoire. Le peuple québécois doit avoir le droit de rejeter les projets comme le pipeline Énergie-Est, dont presque personne au Québec ne voulait, ou la lubie de compagnies albertaines qui souhaitent d’effectuer des forages pétroliers dans notre fleuve Saint-Laurent.

Agir à l’échelle locale : ça compte aussi!

Une autre bonne nouvelle c’est que chaque action est importante. En s’organisant à l’échelle locale, les citoyens peuvent exiger du changement. Déjà, des groupes de citoyens de Longueuil font une différence. J’ai eu l’occasion de les rencontrer et j’appuie totalement leurs revendications.

Un exemple qui me vient en tête est la destruction illégale d’un habitat de rainette faux-grillon par un promoteur en novembre dernier à Longueuil près du boisé du Tremblay. J’ai visité les lieux dès que j’ai été mis au courant et j’ai entamé des démarches auprès du gouvernement pour faire corriger cette catastrophe écologique.

La lutte aux changements climatiques et la protection des milieux naturels sont au cœur de mon engagement. Je vous promets que je continuerai de me battre sans relâche pour qu’on laisse un environnement viable aux générations futures. Mais j’ai besoin de vous!

Que ce soit en m’informant d’initiatives citoyennes que je devrais appuyer ou en me sensibilisant sur un enjeu particulier, vous pouvez m’aider à faire une différence. L’aide de tous est la bienvenue, et ce, peu importe vos allégeances politiques. Notre cause est trop importante pour se diviser.

Rassemblons-nous pour la protection de l’environnement.

[dmg_masonry_gallery _builder_version= »4.9.2″ _module_preset= »default » gallery= »1245″ images_size= »dmg_image_small » modal_gallery= »links » gallery_links_target= »on » gallery_links= »https://denistrudel.quebec/wp-content/uploads/2021/03/Plan-de-relance-du-Bloc-Quebecois.pdf » hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″][/dmg_masonry_gallery]

Voici différentes documentations utiles pour connaitre les positions et propositions du Bloc Québécois : 

Contact

Bureau de circonscription

Bureau principal – Longueuil
192, rue Saint-Jean Suite 200
Longueuil, Québec J4H 2X5

Denis.Trudel@parl.gc.ca

Lundi au Vendredi : 8h - 17h

(450) 928-4288